Archives de
Étiquette : D1.5

[CDL #302] – Sully-la-Chapelle

[CDL #302] – Sully-la-Chapelle

Accès direct à la cache

Cette cache fait partie de la série des 334 Communes du Loiret (CDL)

Sully-La-Chapelle


Sully-la-Chapelle est un petit village français situé dans le département du Loiret en région Centre-Val-de-Loire. Ses habitants sont appelés les Sullygeoises et les Sullygeois.

La commune s’étend sur 26,2 km² et compte 426 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2004. Avec une densité de 16,3 habitants par km², Sully-la-Chapelle a connu une nette hausse de 34,4% de sa population par rapport à 1999.

A 110 mètres d’altitude, elle est traversée par le Cens. Entouré par les communes de Traînou, Ingrannes et Seichebrières, Sully-la-Chapelle est situé à 3 km au sud-ouest d’Ingrannes la plus grande ville à proximité.

Bonne géochasse !


Flag Counter

Geocache Companion

La source du Loiret [Orléans]

La source du Loiret [Orléans]

Francçais

Géologie du Val d’Orléans

 

Dans la portion la plus septentrionale de son cours, la Loire change radicalement de direction (quasiment 90°), quittant la direction de Paris pour celle de Nantes. De Gien à Orléans, le fleuve entre dans le domaine du calcaire de Beauce, formé il y a 30 millions d’années environ dans un milieu lacustre et marécageux. 

À partir de la boucle de Guilly, à l’ouest de Sully-sur-Loire, la Loire entre dans une plaine alluviale au relief peu marqué, large de 4 à 7 km, dont elle occupe la partie nord. C’est le domaine du Val d’Orléans, formé lors de la dernière glaciation (époque Wurmienne 80 à 100.000 ans) par l’enfoncement du lit de la Loire lié à l’abaissement du niveau de la mer (100 à 150 m). C’est probablement à ce moment que la formation du karst a commencé.

En Val d’Orléans, la rive droite de la Loire est dominée par la forêt d’Orléans, sise sur les sables et argiles de l’Orléanais qui recouvrent les calcaires de Beauce, et constitue la limite nord du Val d’Orléans. Au sud, le coteau solognot, constitué de formations équivalentes, borde le Val qui se resserre à l’ouest d’Orléans. Sur environ 50 km de cours d’eau traversant les 183 km2 du Val ainsi délimité, la pente du fleuve est de 5%, alors que celle de la topographie n’est que de 1%.

 

Le système karstique 

 

Un karst se met en place dans les roches salines (gypse et parfois sel gemme) et dans des roches carbonatées (calcaires) comme c’est le cas dans le Val d’Orléans. Dans ces roches, l’eau légèrement acide de la Loire s’écoule à travers les fissures et fractures de la roche et, à force de corrosion et d’érosion, creuse une multitude de chenaux souterrains plus ou moins volumineux, plus ou moins rebouchés depuis leur création, créant ainsi des conduits parfois pénétrables par l’homme. 

L’organisation du système souterrain va alors dépendre de la pente générale et de la résistance opposée par la roche. Sur le Val, ce processus est limité en profondeur par la formation géologique antérieure, “les molasses du Gâtinais” une couche inférieure imperméable, et jusqu’à présent, sans exemple de franchissement. Les constatations en plongée montrent des galeries noyées perméables se développant entre 0 et 22 m de profondeur. Ces chenaux, plus ou moins parallèles convergent vers l’ensemble des sources du Loiret aérien (voir schéma ci-dessous).

Réseau karstique du Val d'Orléans

 

 

Les pertes de Loire

 

Sous les alluvions quaternaires, le calcaire de Beauce est proche, affleurant même parfois dans le lit du fleuve. En amont, la région de Jargeau constitue un secteur particulièrement important dans l’alimentation du karst du Val d’Orléans. Entre 7 et 20 m3/s disparaissent pour n’être retrouvés qu’en aval de la confluence avec le Loiret par l’entremise d’une circulation essentiellement souterraine, dite karstique.

Perte à Fargeau Perte en Loire

Deux exemples de pertes près de Jargeau

 

Cette circulation karstienn donne naissance à une multitude de sources dans le Val d’Orléans, en particulier le long du Loiret.

La Source du Loiret

 

Source du Loiret

Au Parc Floral d’Orléans-la-Source naît l’un des plus petits affluent de la Loire : le Loiret, qui a pourtant donné son nom à notre département. Sa source, « Le Bouillon », est une résurgence karstique de la Loire qui surgit après une circulation dans des galeries souterraines. Cette émergence est étudiée depuis longtemps car elle offre une accessibilité particulièrement aisée au karst. De nombreuses missions spéléologiques à l’intérieur du Bouillon ont permis d’établir une cartographie détaillée des conduits karstiques proches de l’émergence. La Source du Bouillon est apparue en 1672 à la suite du comblement accidentel de la Source de l’Abîme, 150 m plus loin. Elle est considérée comme le point de résurgence majeur des eaux de Loire.

 

La Earthcache

 

La Earthcache se situe devant Le Bouillon, dans le Parc Floral d’Orléans-la-Source.

Attention, l’entrée du Parc de la Source est payante entre mi-mars et mi-novembre.

 

 Pour valider votre Found-it, envoyez-moi par e-mail les réponses à ces questions :

  1. De quel type sont les roches karstiques du Val de Loire ?
  2. Comment appelle-t-on les deux phénomènes d’entrée-sortie des eaux karstiques ?
  3. Quel est approximativement le diamètre de la Source du Bouillon (le bassin circulaire) ?
  4. Quelle distance (en km) est indiquée sur l’une des deux bornes près de la source (WP1) ?

 

Les questions 1 à 3 peuvent être trouvées sur cette fiche et sur Internet ; la question 4 nécessite d’être sur place.

 

 

Parc Floral de la Source : horaires et tarifs

 

Les horaires et activités du Parc Floral de la Source suivent le rythme des saisons :

  • du 20 mars au 28 septembre 2014 : tous les jours de 10h à 18h (sauf pendant les nocturnes, accès jusqu’à 21h30)
  • du 29 septembre au 9 novembre 2014 : tous les jours de 10h à 17h
  • du 10 novembre 2014 au 19 mars 2015 : gratuit tous les jours de 14h à 16h.

Tarifs :

  • Adulte : 6€
  • Enfant : 4€
  • GRATUIT du 10 novembre 2014 au 19 mars 2015

 


English

Geology of Val d’Orléans

 

In the northernmost portion of its course, Loire river radically changes direction (almost 90°), leaving North for West. From Gien to Orléans, the river enters the field of Beauce limestone, formed there are 30 million years ago in marshy areas.

From the loop of Guilly, west of Sully-sur-Loire, Loire enters into an alluvial plain in low relief, wide from 4 to 7km, of which it occupies the northern part. This is the area of Val d’Orléans, formed during the last ice age (Würm time 80-100000 years) by the depression of the bed of Loire related to the lowering of sea level (100 to 150 m). The formation of karst probably began at this time..

In Val d’Orléans, the right bank of Loire is dominated by the forest of Orleans, located on the sands and clays of Orléans overlying limestone Beauce, and is the northern boundary of Val d’Orléans. In the south the Sologne hill, made ​​of equivalent formation, borders the valley that Shrinks in west of Orléans. About 50km of waterways through the 183km2 of the Val thus defined, river slope is 5% while topography slope is only 1%.

 

Karst in Val d’Orléans

 

A karst takes place in the salt rocks (gypsum and sometimes rock salt) and carbonate rocks (limestone) as it is the case in Val d’Orléans. In these rocks, Loire slightly acidic water flows through cracks and fractures in the rock, and with corrosion and erosion force, digs a multitude of more or less voluminous underground channels, more or less filled since their creation, creating channels sometimes penetrable by man.

The organization of the underground system will then depend on the general slope and the resistance of the rock. On Val d’Orléans, this process is limited in depth by previous geological formations named « molasses du Gâtinais », impervious bottom layer. Divers have discovered drowned permeable galleries developing between 0 and 22 m depth. All these channels, more or less parallel, converge towards sources of aerian source of Loiret (see diagram below).

Réseau karstique du Val d'Orléans

 

 

Leakages in Loire

 

Under the Quaternary alluvium, Beauce limestone is near, sometimes exposed in the river bed. Upstream, Jargeau region is a particularly important sector in the karst feed of Val d’Orléans. Between 7 and 20 m3/s disappear to be found only downstream of the confluence with the river Loiret, mainly through an underground karst circulation.

 

Perte à Fargeau Perte en Loire

Leakage examples near Jargeau

 

This karst circulation gives rise to a multitude of sources in Val d’Orléans, especially along Loiret river.

 

The source of Loiret river

 

Source du Loiret

In the Floral Park of Orléans-la-Source was born the river Loiret, one of the small tributary of Loire. Yet it gave its name to our department. Its source, « Le Bouillon » is a karstic resurgence of Loire arising after circulation in underground galleries. This emergence has been studied for a long time as it offers a particularly easy karst accessibility. Many speleological missions inside Bouillon have established detailed mapping of karst conduits close to emergence. The Source of Bouillon appeared in 1672 as a result of accidental filling of the Source of the Abyss, 150m downstream. It is considered the point of major resurgence of Loire waters.

 

The Eartcache

 

The Earthcache is in front of « Le Bouillon »,  in the Floral Park of Orléans-la-Source.

The entrance in the Floral Park is free only between mid-November and mid-March.

 

To validate your Found-it, send me an e-mail with the answers to these questions :

  1. What type are karst rocks of Loire Valley ?
  2. What is the name the two input-output phenomena karst water ?
  3. What is approximately the diameter of the Source of Bouillon (circular pool) ?
  4. What is the distance (in kilometers) indicated on the signboard near the source (WP1) ?

Questions 1-3 can be found on this page and on the Internet. Question 4 needs to be on site.

 

Floral Park : Open hours and entrance fees

 

The opening hours and activities of the Floral Park follow the rhythm of the seasons :

  • March 20 (2014) through September 28 – open from 10:00 to 19:00
  • September 29 through November 9 – open from 10:00 to 18:00
  • November 10 through March 20 (2015) – open from 14:00 to 17:00 (free entrance)

 

Fees :

  • Adult : 6 €
  • Child aged 6 to 16 : 4 €
  • Child under 6 : free

 

 


 

Flag Counter

Geocache Companion

 

 

 

Eglise Saint-Germain [Villamblain]

Eglise Saint-Germain [Villamblain]

Eglise Saint-GermainSous l’Ancien Régime, le bourg et l’église dépendaient de l’abbaye Saint-Père de CHARTRES. Elle y possédait avant les guerres de Religion un prieuré-cure qui fut détruit dans la deuxième moitié du XVIe. Avant 1697, Villamblain dépendait de l’évêché de Chartres, puis passa à celui de Blois avant d’échoir à celui d’Orléans, et donc au Loiret en 1801 avec Villeneuve-sur-Conie et Tournoisis.

Le bourg de Villamblain a été construit sur un vaste réseau de souterrains dont on ignore l’origine et l’utilité. La commune compte deux gros hameaux, Villevêque et Liconcy. L’ancienne église datait du XIe ou du XIIe siècle. Trop vétuste, elle fut démolie. Elle était longue de 25 m 30, large de 10 m 50. La nouvelle église date de 1900. Elle est consttituée d’une nef flanquée de bas-côtés et suivie d’un choeur à pans, un clocher-porche à flèche précède le tout. Les vitraux modernes on été offerts par la famille Denys COCHIN, qui possédait plusieurs fermes.

Un vitrail porte l’inscription suivante : « A l’occasion du passage de saint Germain à Orléans, une mère éplorée se jeta aux pieds du saint pour demander la grâce d’une enfant qu’elle venait de perdre. Saint Germain se mit en prière et l’enfant ressuscita. » De ce fait, on venait en pèlerinage à Villamblain pour la prompte guérison des enfants malades. Le hameau de Villevesque appartenait par années successives à Villamblain et à Villampuy (Eure-et-Loir), avant la Révolution. Dans ce même hameau se trouvait un dolmen, la Pierre aux Lutius, qui a été détruite en 1819.

 

Source : http://lafrancedesclochers.clicforum.com/t810-Villamblain-45310.htm

Passerelle des Courtils [Chécy]

Passerelle des Courtils [Chécy]

La passerelle (Chécy)

 

La passerelle piétonne des Courtils qui relie le chemin de halage du canal à Chécy est double en réalité : l’une, droite en acier galvanisé, passe au-dessus du Cens et l’autre, en acier inoxydable, s’arque au-dessus du canal d’Orléans.

Bonne chasse !

Flag Counter

Geocache Companion

Le château d’eau [Olivet]

Le château d’eau [Olivet]

D’où vient l’eau à Olivet ?

À Olivet, l’eau est puisée dans la nappe souterraine des calcaires de Beauce, à 90 m de profondeur. Deux forages sont en exploitation et pompent jusqu’à 14 000 m3 d’eau par jour. Sur ces deux sites, l’eau est traitée dans une station de déferrisation et de démanganisation afin de rendre l’eau potable. Elle est également stérilisée avant de partir dans le réseau des canalisations pour fournir directement l’eau aux usagers et vers les deux châteaux d’eau de la commune. Ces deux grands réservoirs situés rue de la Source et allée de Champereux disposent d’une capacité totale de stockage de 4 500 m3, l’équivalent d’une journée de consommation de la population olivetaine.

Le château d'eau

Bonne chasse !

Flag Counter

Geocache Companion

Parc Pasteur (GC505QW)

Parc Pasteur (GC505QW)

Par Pasteur

Lien vers la cache

Le parc Louis Pasteur

Ce grand jardin tourne autour des scènes végétales qui agrémentent les grandes pelouses. Vous pouvez y découvrir des essences végétales, des monuments, des statues et des loisirs pour les enfants tels que les manèges ou le théâtre de marionnettes.

Horaires d’ouverture

  • Du 1er février au dernier dimanche de mars : 7h30 – 18h30
  • Après le dernier dimanche de mars jusqu’au dernier dimanche de septembre : 7h30 – 20h00
  • Après le dernier dimanche de septembre jusqu’au 31 octobre : 7h30 – 18h30
  • Du 1er novembre au 31 janvier : 8h00 – 17h30

La cache

Promenez-vous dans le parc et récoltez les indices pour obtenir les coordonnées finales. La cache se trouve aux coordonnées

N47°54.XXX  E001°54.YYY

avec

XXX = A x C x D + B

et

YYY = A x E / D – A – B

WP1 : N47°54.465  E001°54.713

A = Nombre de bandes entourées d’eau permettant de franchir le bassin.

WP2 : N47°54.432  E001°54.725

B = Nombre de lettres dans le nom commun de cet arbre remarquable.

WP3 : N47°54.429  E001°54.735

C = Nombre de lettres dans le titre du poème gravé sur cette sculpture.

WP4 : N47°54.399  E001°54.722

D = Circonférence de cet arbre remarquable, mesurée en 2000. Ne gardez que le nombre entier.

WP5 : N47°54.408  E001°54.649

E = Année de décès – année de naissance de ce personnage.

Bonne chasse !

Flag Counter

Boîte de nuit (GC505KK)

Boîte de nuit (GC505KK)

Lien vers la cache

Boîte de nuit

 Laquelle préférez-vous ?

Boîte de nuit

La deuxième ?

Alors cette cache est faite pour vous !

A prévoir avant de partir :

GPS et lampe frontale

Pantalon tout terrain (même l’été) et chaussures de rando

Pince à épiler et stylo (la cache n’en contient pas)

Temps de parcours : 15 minutes

Cette cache est réalisable par des enfants accompagnés d’adultes.

Vous pouvez aussi la faire de jour, mais c’est beaucoup moins drôle !

Flag Counter

Château de Corme (GC3D4BH)

Château de Corme (GC3D4BH)

Château de Cormes

Lien vers la cache

Le dernier descendant de la famille Raoul de Cormes vendit en 1275 la seigneurie que ses ancêtres possédaient depuis fort  longtemps. Pendant la guerre de Cent Ans, le château changea plusieurs fois de propriétaires, pour être finalement acheté par Pierre Briçonnet, qui en prit possession à la fin du XVe siècle. A cette époque, le Château entouré d’eau était flanqué de six tourelles avec pont-levis, rempart et créneaux. Pierre Briçonnet le fit reconstruire en 1525 dans le style de la première Renaissance française. Quand on se souvient qu’une Briçonnet avait épousé M. Thomas Bohier, constructeur du château de Chenonceau, on comprend l’élégance de Cormes et sa parenté avec le célèbre château de la Loire.

Propriété privée, le château de Cormes est ouvert pour les journées du patrimoine. Ses façades et toitures -à l’exception de l’adjonction du XIXe siècle-, les deux colombiers et les douves sont protégées par les Monuments Historiques.

Flag Counter